La Corse dans la seconde guerre mondiale

vivadmin Par vivadmin


En 1940, plus de 90 000 soldats des troupes mussoliniennes et nazies occupent la Corse

En 1940, plus de 90 000 soldats des troupes mussoliniennes et nazies occupent la Corse. C’est sur le sol de l’île que le terme “maquis” commence à désigner la Résistance. La Corse fournit à la Résistance quelques grandes figures comme Danielle Casanova, Fred Scamaroni et Jean Nicoli.
En 1942, le sous-marin Casabianca, sous les ordres du commandant l’Herminier, débarque armes et matériel sur la plage d’Arone, près de Piana.
L’année suivante, le soulèvement de la population contre les Italiens fait de la Corse le premier département français libéré. En effet, armés, ce sont 12 000 Corses qui ont participé aux combats pour la libération de l’île. Beaucoup en furent victime.

La plupart des héros de la Résistance ont été torturés ou exécutés par les fascistes. Ces faits d’armes ne suffisent cependant pas à réconcilier totalement la Corse et la France, puisque de nombreux mouvements nationalistes voient le jour quelques années plus tard.

 

Commentaires

commentaires