Les Grecs et les Romains

vivadmin Par vivadmin

En 565 avant J.C., les Phocéens s’installent sur la côte orientale de la Corse et fondent la cité d’Alalia (Aléria)

Les Grecs ont semble-t-il beaucoup apporté à la Corse : l’écriture puis la monnaie – témoignage concret des échanges marchands.  Ils cultivent la vigne et l’olivier, utilisent les amphores pour le transport de l’huile, du vin et du blé. La Corse sera baptisée successivement par les Grecs : Kallisté (la belle) puis Tyros et Cyrnos, en référence au fils d’Hercule qui aurait choisi l’île pour patrie.

En 259 avant J.C., les Romains débarquent en Corse. Ils détruisent Alalia et entreprennent la conquête de l’île. Les Corses résistent pendant près d’un siècle. Vers l’an 100 avant J.C., la citée d’Alalia est reconstruite et prend le nom d’Aléria. Elle devient la grande capitale économique de la Corse, avec ses forums, ses thermes et une importante base navale.  Dans le même temps, la cité de Mariana est construite à l’embouchure du Golu.

Au cours des 700 années d’occupation romaine, le christianisme se répand dans toute l’île. Une première basilique est ainsi édifiée à Mariana au IVe siècle. De même, le latin devient la langue parlée dans toute l’île.

 

Commentaires

commentaires