Séjour randonnées et balades

vivadmin Par vivadmin

L’Equipe Viva Corsica aime sortir des sentiers battus et vous donne tous les bons tuyaux pour explorer l’île de Beauté du Nord et Sud et dans tous ses recoins. On vous présente ici les plus belles randonnées et balades, pour un séjour sportif et absolument inoubliable.

On vous conseille de réaliser vos randonnées d’avril à octobre. Que vous soyez marcheur invétéré ou simple dilettante, préparez toujours soigneusement votre itinéraire en tenant compte de votre forme et de votre âge ! Voici quelques grands itinéraires de randonnée et quelques pistes de balades pour découvrir la Corse véritable. N’hésitez pas à vous renseigner à l’Office de Tourisme de votre lieu de vacances : il y a partout en Corse quantité de belles promenades à faire.

GR20

Du Nord-ouest à l’extrême Sud de la Corse, on a parcouru les chemins du GR20 qui nous ont emmenés à travers les montagnes, les lacs, les forêts de pins et les rivières… On a visité les anciennes estives des bergers, traversé les chemins de transhumance ou encore dormi dans les nombreux refuges de montagne. A chaque étape, on a trouvé tout le ravitaillement nécessaire à notre bonheur! Quel que soit l’endroit où vous vous trouvez sur l’île, il y a toujours un départ du GR20…

Mare e Monti

Une autre randonnée à faire absolument, c’est Mare e Monti. Elle permet de relier Calvi à Cargèse en 10 étapes dans le Nord ou Porticcio à Propriano en 7 jours dans le Sud. On a trouvé ces itinéraires bien balisés et accessibles à la majorité des randonneurs.

Mare a Mare

Ce sont trois itinéraires qui permettent d’aller de la mer à la mer, au Sud, au centre ou au Nord de l’île de Beauté. Ils partent tous de la côte Est pour rejoindre la côté Ouest et, selon nous, ils ne présentent pas de difficultés majeures.

Niolo: autour du col de Vergio

Voici une belle promenade à ne pas manquer. Empruntez la D84 entre le col de Vergio et le village d’Albertacce et arrêtez-vous au lieu-dit le « Fer à cheval ». Aux pieds de la Paglia Orba (2 525m) et du Capu Tafunatu – la montagne trouée – (2 335m), vous découvrirez le cœur de la montagne corse. En quittant la route du col de Vergio, engagez-vous vers le Nord en traversant une forêt de pins et de bouleaux. Au bout de 30 minutes, vous atteindrez les bergeries de Radule. De là, descendez rejoindre le Golo, le plus long fleuve de Corse. Sous les bergeries de Radule, vous découvrirez les cascades et pourrez, si vous ne craignez pas l’eau froide, vous baigner dans ses magnifiques bassins. Pour une promenade familiale, il est conseillé de s’arrêter là et de revenir par le même itinéraire.

De Bonifacio au sémaphore de Pertusato

Bonifacio, c’est vraiment le bout de la Corse. On vous a concocté une petite balade pour en découvrir les beautés. Génoise pendant plusieurs siècles, c’est vers la Sardaigne qu’elle regarde. Dirigez-vous vers la citadelle génoise du XIIIème siècle et vers la vieille ville. Depuis le belvédère du Col de Saint-Roch, vous découvrirez un paysage unique de beauté sauvage, de bleus profonds et de blancs aveuglants! En restant sur les hauteurs, dirigez-vous vers l’Est, en direction du Cap Pertusato. Cette promenade de 2 kilomètres, le long des falaises vertigineuses, surplombe une côte calcaire déchiquetée. C’est de là que vous verrez le mieux ce champignon égaré en pleine mer: le Grain de sable. Le sémaphore du Cap Pertusato régule l’intense trafic maritime, juste en face du sémaphore sarde de la Maddalena. De Pertusato, vous pourrez admirer toutes les îles du détroit: Cavallo, les Lavezzi, Spargi, la Maddalena… A 1 kilomètre environ du sémaphore, vous atteindrez le phare et sa tour carrée, juste au-dessus de la petite île de Saint-Antoine. Un sentier permet de descendre du phare jusqu’à la Cala di Labra…

 

Commentaires

commentaires