Les vallées

vivadmin Par vivadmin

A quelques kilomètres seulement d’Ajaccio, des villages typiques, nichés dans les vallées du Prunelli et de la Gravone, animent ce relief très riche d’histoire.

La Vallée de la Gravona

L’arrière-pays ajaccien se découvre en empruntant la N193 puis en parcourant les petites départementales, pour monter aux villages accrochés à flanc de montagne de part et d’autre de la rivière A Gravona, qui procure d’ailleurs de beaux sites de baignades.

Après la gare de Mezzavia, la D1 tourne en vous menant à Sarrola-Carcopino, Cuttoli-Corticchiato, Peri, Carbuccia, Tavera… On rencontre çà et là un berger, un coutelier, un éleveur… le tout dans des paysages préservés avec de beaux panoramas sur la plaine.

De retour sur la N193, par la D127, continuez jusqu’à Bocognano, tout en haut de la vallée, pour vous amuser sous la cascade du « Voile de la Mariée » et profiter d’un pique-nique avec la bonne charcuterie du village.

La Vallée du Prunelli

Cette seconde vallée, parallèle à la première, n’a rien à lui envier. Quittez Ajaccio par la N193 en direction du Sud et, après l’aéroport, tournez à gauche vers Bastelicaccia, par la D3.

Le long de cette vallée riche et fertile, vous passerez à Ocana puis Tolla, après un arrêt photo au Col de Mercujo et son beau point de vue sur toute la vallée. Les amateurs de sensations fortes pourront s’offrir quelques sueurs froides le long de la belle Via Ferrata et apercevoir le barrage et le Lac de Tolla. La descente vers le lac est bucolique et ses rives offrent baignades, canotage et bel ombrage pour une sieste méritée. On traverse le village endormi de Tolla pour rejoindre la route escarpée des gorges du Prunelli avec de beaux panoramas à immortaliser.

L’arrivée sur la D27 vous propose deux solutions : la remontée à gauche vers Bastelica, le plateau d’Ese, ses pozzines et bergeries d’altitude ; ou la descente vers Cauro et le retour à Ajaccio par la N193. Avant de quitter la vallée, il ne faut pas manquer au Col de Cricheto le sentier botanique de la flore corse puis, juste après, le pont génois de Zipitoli, caché en contrebas de la route.

Avant de regagner la cité impériale, vous pourrez goûter au plaisir d’une baignade à l’entrée de Porticcio, sous le regard de la tour du Capitello, et regarder le soleil se coucher sur ce golfe majestueux.

 

Commentaires

commentaires