La Castagniccia

vivadmin Par vivadmin

Pénétrez dans une région gardienne des traditions: la Castagniccia (la Châtaigneraie) pour une expérience en dehors du temps…Venez à la découverte de forêts de châtaigniers dont certains ont plus de cinq siècles d’existence et d’une multitude de villages dans la montagne et les vallées, chacun possédant de véritables petits bijoux d’églises baroques ou romanes.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour visiter cette magnifique région, au départ de Cervione par la D71 jusqu’à Ponte Leccia ou encore au départ de Folelli par la D506. Commencez votre visite par quelques villages au charme intact.

Carcheto : visitez l’église Sainte-Marguerite datant de l’époque du baroque triomphant. A l’intérieur on retiendra “Le chemin de croix” peint sur toile en 1790, empli de détails.

Piedicroce : visitez l’église Saint-Pierre et Saint-Paul, encore un bijou de l’époque baroque. Prenez le temps d’en admirer l’intérieur, foisonnant de stucs, de sculptures et de fresques.

Un peu soif après toutes ces visites ? Alors une petite halte rafraîchissante sera la bienvenue aux eaux d’Orezza, ancienne station thermale d’eaux ferrugineuses aux vertus thérapeutiques reconnues dans la Corse entière

La Porta : comme son nom l’indique, le village de La Porta signifie la porte d’entrée de la région de la Castagniccia. Ce qui frappe le plus ici, c’est l’église du village, un véritable joyau de l’art baroque corse. L’église Saint-Jean Baptise fut commencée en 1680 tandis que sa façade fut achevée vers 1707 par l’architecte milanais Domenico Baina. Ce dernier a également édifié un campanile à proximité de l’église, édifice de cinq étages et érigé en 1720.
A l’intérieur de l’église, on peut admirer des peintures en camaïeu superbement réalisées par Girolamo da Porta en 1886, recouvrant les voûtes et les parois de l’église.
Enfin, plusieurs tableaux offerts par Napoléon III ornent l’église.

Passez le Col du Prato (985 m) avec un point de départ possible pour une magnifique randonnée (environ 6 heures de marche) jusqu’au sommet du mont San Pedrone (1767 m), dominant la verte Castagniccia. Quel spectacle à l’arrivée avec cette vue grandiose sur la région et sur les archipels toscans !

Morosaglia : c’est le village de Pascal Paoli, héros de la nation Corse au XVIIIème siècle. La statue du héros de la nation corse se trouve à l’entrée du village. Sa maison natale a été transformée en musée départemental dans lequel on peut découvrir de nombreux joyaux de l’histoire corse.
A noter que l’église Santa Reparata dans laquelle fut baptisé ce dernier se trouve en direction du hameau de Rocca surplombant la vallée. Ici, les maisons restent traditionnelles, faites de schiste et de lauze, matériaux typiques de Castagniccia.

 

Commentaires

commentaires