Le Golfe de Porto

vivadmin Par vivadmin

Depuis le Col de la Croix, on découvre le golfe de Porto, réputé pour son coucher de soleil et classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco.

À la marine, la tour génoise de forme carrée a été entièrement restaurée. Elle offre depuis sa terrasse supérieure un point de vue exceptionnel sur l’ensemble du site. On y accède par un chemin taillé dans la roche. La station touristique est plaisante avec son petit port logé dans l’estuaire de la rivière. On choisira de manger sur la marine au milieu de l’effervescence ou plus au calme au bord de la rivière, pour un pique-nique bucolique. L’arrière-pays mérite le détour, plus particulièrement le site du village d’Ota et les gorges de la Spelunca qui remonte jusqu’à Evisa, avec ses jolis ponts génois.

Girolata

La presqu’île du bout du monde, son fortin génois, ses eucalyptus, sa baie abritée aux eaux turquoises où, il y a peu, il n’y avait ni électricité ni téléphone. Le facteur Guy Ceccaldi, surnommé Marathon Man, était alors l’unique lien avec le pays…

Aujourd’hui encore, aucune route n’arrive jusqu’à ce village de pêcheurs. Les randonneurs partent du Col de la Croix pour 4 heures de marche en passant par la jolie plage de Tuara. On peut y arriver par la mer avec des sorties en bateaux proposées au départ d’Ajaccio, Cargese, Porto, Galeria et Calvi. Le plus simple est de partir de Porto où l’on propose même une sortie en nocturne.

L’endroit est malheureusement surchargé en été et on l’appréciera beaucoup plus au printemps ou à l’automne.

Les Calanches de Piana

Autre merveille de ce golfe de Porto :  Piana et ses calanches. Ce délicieux village typique est classé parmi les plus beaux villages de France. Les calanches sont d’ailleurs inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. C’est une suite de roches de granit rouge découpées par la nature, aux formes surprenantes, aux silhouettes surréalistes. La route, elle-même, donne déjà un bel aperçu du paysage, mais c’est évidemment à pied que l’on goûtera pleinement le caractère exceptionnel du site.

En été, les chemins rocailleux qui serpentent entre les blocs de rochers dans le maquis sont très empruntés. La marche est assez facile et dure une petite heure. Elle se termine sur une falaise surplombant la mer qui offre un vaste panorama sur le golfe de Porto. Au détour du sentier, les rochers prennent des formes étranges et chacun y verra une tête de chien, un écureuil, un évêque portant une crosse, un château fort, un aigle, au gré de son inspiration…

Pour la baignade, une seule adresse, la plage d’Arone, par la D824, qui part du village pour descendre en lacets vers cette oasis de beauté…

 

Commentaires

commentaires