Le tour arrive à Calvi!

Par bestgazelle
Balagne
20 Nov 2013

IMG_6350

La dernière étape du tour passait par Calvi.  Je n’ai pas encore eu l’occasion de vous raconter comme le bonheur et l’excitation Corse pouvaient être vécus de l’intérieur.

Ce que je peux déjà vous en dire, c’est que ce tour, il était sacrément attendu! Nous sommes arrivés bien avance, et les bords de route étaient déjà noirs de monde, des Corses sur le qui-vive, déjà très motivés pour encourager les coureurs! Nous avons réussi à nous placer dans un endroit stratégique, le virage, pour avoir la plus belle vue sur le peloton, et pouvoir s’imprégner de l’ambiance autant que possible!

Nos vélos, n’étant pas encore dans le coin, nous avons pris le temps de discuter avec les personnes autour de nous. Des Corses, des pas Corses, des étrangers, des jeunes et des moins jeunes. Aucun élitisme ici, tout le monde était heureux d’être là, pour le plaisir de se réunir et pour fêter ce tour de France ensemble, en Corse! Enfin! Ce qu’il y a de bien avec l’enthousiasme et le sourire, c’est que que je pense que ce sont les émotions les plus communicatives et conviviales au monde, et on va pas s’en plaindre!

Mais avant d’avoir la chance d’apercevoir nous coureurs, d’abord un passage de journalistes… et et… la foule se réveille, la foule lève les bras, la foule s’enthousiasme de plus en plus, les enfants courent dans tous les sens pour trouver LE lieu idéal pour accueillir des cadeaux par poignées… Effectivement, la voilà…. c’est la caravane du tour!

IMG_6277

IMG_6273

IMG_6268

Tout le monde crie sa présence,  ça bouge de tous les côtés, les caravanes mettent l’ambiance!

IMG_6280

IMG_6284

IMG_6286

L’émulation de la foule est assez impressionnante, et de mon côté, je me fais idolâtrée par toute la jeunesse environnante, parce que je redistribue tout ce qui retombe dans mes mains.  J’avoue que j’ai même perdu un orteil à cause d’un bob Cochonou dont je ne voulais même pas, mais les caravanes c’est un peu la guerre, sinon ça ne serait plus les caravanes…. Et je me rappelle, de ma jeunesse, à courir auprès des barrières pour tenter d’attraper le moindre goodie, j’étais tellement heureuse si j’attrapais un bob… et pour le coup, j’étais d’autant plus heureuse que les enfants de l’île de beauté puissent à leur tour vivre la même chose.

Point noir, la chaleur, mais je suis certaine que tout le monde a apprécié la caravane avec le tuyau d’arrosage à haute pression. Je l’ai vu arriver, j’ai bien rangé l’appareil photo, et je me suis faite entendre du mieux que j’ai pu, dans l’espoir de finir trempée. J’ai fini mouillée, c’est déjà ça, et c’était tellement bien pensé!

La caravane, il faut avouer, que c’est une sacrée madeleine de Proust pour beaucoup d’entre nous, et nous sommes d’accord que les madeleines, ça se partage!

Un hélicoptère passe, puis deux, des motos par deux, par trois, on dirait que le peloton n’est plus très loin…. On se prépare et on mitraille, parce que l’air de rien, ils vont toujours aussi vite!

IMG_6337

IMG_6340

IMG_6347

Quelques secondes, et plus rien. Juste d’immense traces d’émotions et de bonheur, quelques objets traînant par terre. L’ouragan roulant à envahi la route et s’est envolé toujours plus prêt de l’arrivée….

 Un bien chouette moment, que je suis particulièrement fière d’avoir pu partager avec les Corses!

email
The following two tabs change content below.
Jeune fille (évidemment), passionnée par web, le sport, rêveuse, des idées plein la tête, maladroite, tête en l'air, exaspérante, souriante, curieuse, spontanée, patate de canapé, hyperactive, persévérante, procrastinatrice de première, trentenaire (Voilà, on y est, c'est parti pour 10 ans).

Derniers articles parbestgazelle (voir tous)

Commentaires

commentaires

Tags :