L’érosion du littoral Corse, une guerre sans fin ?

Xav Par Xav
Bastia
05 Mai 2015

Tous les habitants et les habitués de la cote Est de la Corse vous le diront, l’érosion du littoral est une réalité, cela devient même un vrai problème, une vraie urgence !

C’est une véritable catastrophe pour de nombreux résidents côtiers, pour des dizaines de professionnels du tourisme, pour tous les amoureux du littoral, et aussi pour beaucoup d’animaux.

Plage Costa Verde

Après chaque hiver, après chaque tempête, la mer gagne un peu plus de terrain pour venir menacer aujourd’hui des dizaines de maisons et beaucoup de structures touristiques.

Erosion Plage Moriani

Un constat alarmant, mais pas récent…

Tout le long de la cote orientale, les courants ne sont pas perpendiculaires aux plages, ils les longent, comme souvent ! Cette dérive naturelle entraine le sable du Sud de la Corse vers le Nord. Mais depuis déjà quelques dizaines d’années ce mouvement est perturbé, en grande partie à cause de l’activité humaine.

On ne peut pas exclure non plus le réchauffement climatique. Mais il ne serait responsable que d’une augmentation annuelle de 3mm du niveau de la mer. Bien peu pour expliquer la disparition de certaines plages !

Aujourd’hui on estime que 33% du littoral côtier de la plaine orientale est touché par une érosion dite sensible et 9% par une forte érosion. Les communes d’Aléria et de San Nicolao, via sa station balnéaire de Moriani Plage, sont les plus touchées. D’ailleurs et comme le disent certains : « bientôt Moriani Plage ne sera plus que Moriani, tout court ».

carte_erosion via stella

Quelles sont les causes réelles et les conséquences de cette érosion ?

La dérive naturelle du sable est fortement perturbée par l’activité humaine depuis déjà très longtemps.

Des travaux mal étudiés, des conséquences sur l’environnement peu anticipées… une activité qui a créé au fil du temps des ouvrages entropiques pour l’environnement, c’est à dire des réalisations aux conséquences incertaines. C’est très certainement la cause majeure de l’érosion du littoral.

Ces ouvrages entropiques peuvent être classés en deux grandes catégories :

  • Les aménagements fluviaux (fleuve et rivière)
  • Les aménagements côtiers

Maison Bord Plage

  1. L’activité à l’intérieur des terres

L’érosion liée aux aménagements fluviaux concerne en premier lieu les barrages et les gravières construites sur les rivières de la cote Est de la Corse, et notamment sur le Tavignano et le Golo.

Graviere

Lorsqu’on extrait du sable du lit d’une rivière pendant des années, il y aura forcément moins de sédiments apportés par ce cours d’eau à la mer… et moins de sédiments, c’est ensuite moins de sable pour nos plages.

Fut un temps il y avait beaucoup de gravières, trop de gravières… heureusement cette activité est aujourd’hui extrêmement contrôlée par les services publics. Les entrepreneurs concernés ont déjà pris conscience de ce problème écologique.

Mais que dire de l’impact sur le littoral de certains barrages, mêmes de petits ouvrages, mais qui ne servent strictement à rien.

Barrage Costa Verde

  1. L’activité en bord de mer

Les aménagements côtiers ont aussi une grande responsabilité sur l’érosion de certaines plages. Des ports et des digues mal conçus, mal placés ont suffit à modifier ces fameux courants qui longent le littoral du Sud vers le Nord de la Corse. La responsabilité de l’état et des services publics n’est plus à prouver, très souvent par manque d’expertises et d’analyses à la construction de certains ouvrages.

Même la plus petite digue aura un impact fort sur des centaines de mètres de plages aux alentours.

Que dire alors de toutes ces nouvelles constructions actuellement en cours, à peine à quelques dizaines de mètres de la mer. Les anciens vous le diront : « on ne construit pas sur le sable ».

Barrage Costa Verde

Port Campoloro

Oui il existe des solutions, encore faut-il s’en donner les moyens !

Les conséquences de cette érosion non naturelle sont très simples à imaginer.

Tout d’abord il s’agit d’un frein réel au développement touristique de cette partie de la Corse, et notamment de la Costa Verde. A très court terme cela représente un véritable manque à gagner pour une grande partie des professionnels du tourisme de cette partie de la Corse, y compris pour ceux qui ne sont pas situés en bord de mer.

Et puis il faut surtout penser aux résidents côtiers corses et à leur patrimoine immobilier qui, petit à petit, part à la mer. Dans une grande majorité des cas, ces personnes étaient installées au départ à plus de 100 mètres de la mer… mais cette dernière a gagné du terrain !

Erosion corse net info

Même si cette érosion peut être traitée de manière locale et ponctuelle, les démarches individuelles ne servent à rien, à part pour déplacer le problème chez le voisin. Pour traiter ce problème et toutes ses conséquences, il faut absolument entrer dans une démarche globale et collective via une politique de gestion et d’aménagement du littoral qui soit appropriée.

Certaines associations accompagnées de résidents et de professionnels du tourisme se battent déjà pour alerter les pouvoirs publics (préfecture, collectivités, état). L’Europe au travers de son comité Economique et Social (CESE) a été alerté… à suivre.

Plage costa Verde

email
The following two tabs change content below.
Xav
D'origine Corse et passionné par la Corse, je profite de ce blog pour faire découvrir l’île de beauté, au travers de mes balades et rencontres. Consultant associé @calza_conseil // #SocialMedia, #e-reputation, communication d'influence, #communitymanagement, # webmarketing. www.calza.fr Blog : www.socialmediaexpertise.fr

Commentaires

commentaires