Une balade en mer, d’Ajaccio à Scandola

cecca Par cecca
Ajaccio
02 Sep 2015

Il est 7h45 à Ajaccio ce matin là, lorsque nous embarquons à bord de l’un des navires bleu et blanc de la Nave Va, le Capu d’Ortu, et nous installons sur le pont supérieur, afin de profiter au mieux des paysages le moment venu.
La mer est aussi calme qu’un lac et le soleil déjà chaud : la journée s’annonce idéale…

Une fois le reste des passagers récupéré à Porticcio, le capitaine, Olivier, met le cap sur le Nord de l’île. Nous atteignons rapidement notre vitesse de croisière et apercevons déjà la magnifique plage de Capo di Feno, sauvage et déserte. Nous dépassons ensuite les longues étendues de sable de Sagone, et le joli village de Cargèse, où se dressent deux églises gréco-romaines pleines de cachet et d’histoire.
Étienne, l’un des marins, nous fait partager tout son savoir sur la Corse avec humour, et nous indique tous les sites d’intérêt au micro afin que nous ne loupions rien de cette promenade.

Nous visitons tout d’abord ce matin là, la réserve naturelle de Scandola, classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, joyau de la côte occidentale corse et du Parc régional.photo9

Le site tient toutes ses promesses : ses roches volcaniques rouges façonnés par l’érosion plongent dans des eaux azurs transparentes. Olivier nous conduit au plus proche de la roche dont les formes et les couleurs uniques laissent une empreinte durable dans nos esprits.

Roche réserve de Scandola
Là encore, les leçons d’Étienne se révèlent précieuses, il nous dévoile tous les secrets de la réserve naturelle de Scandola et nous présentent les roches les plus étranges que la nature ait sculpté : de la figure historique de Pascal Paoli, à celle d’un éléphant, mais aussi la sculpture insolite du baiser des amoureux et celle de la Corse, ainsi que les escaliers du paradis. Heureusement que nous l’avons avec nous !

Réserve de Scandola
Des paysages splendides sublimés par la rencontre avec le balbuzard pêcheur, qui fait partie des espèces protégées, et qui nidifie au coeur de la réserve au sommet de pitons inaccessibles. Beaucoup d’émotions !

Balbuzard-pêcheur

La pause déjeuner de 2 heures à Girolata tombe à pic afin de se restaurer et se remettre des événements riches en émotions de la matinée. Ce petit village uniquement accessible par la mer est un paradis sur terre, isolé de la civilisation. L’ancien fortin du pirate turc Dragut surplombe les eaux turquoises et les petites habitations colorées.

Fortin-de-Girolata

L’après midi, cap sur le Golfe de Porto et les calanches de Piana. Là encore, la nature nous offre un véritable spectacle de couleurs et d’émotions : les roches rouges déchiquetées des calanches de Piana se dressent au dessus de nous et se jettent de façon spectaculaire dans la mer Méditerranée.

Calanches-de-Piana

Malgré la taille du bateau, le capitaine fait preuve d’une dextérité exceptionnelle afin de nous introduire dans les failles et autres recoins secrets inconnus, non accessibles à la plupart des plaisanciers.

Faille

En fin de journée, la chance nous sourit à nouveau : quelques dauphins décident de se joindre à nous et jouent dans les vagues de notre navire pendant plusieurs minutes. Le capitaine et son équipage leur offrent un terrain de jeux idéal, quel spectacle !

Dauphins-2

Dauphins

Cette journée incroyable et inoubliable semble avoir été trop courte. Nous ne nous lassions pas de ces paysages fantastiques, de l’air marin et du soleil sur nos visages. Au retour, nous sommes tout proches des îles Sanguinaires dont Étienne nous vante les couchers de soleil incomparables. Le soir même, nous réservons nos places pour le coucher du soleil du lendemain organisée à nouveau par la Nave Va.

La compagnie est également présente à Sagone, Cargèse et Porto, et propose un large choix de promenades en mer, en semi-rigide ou vedette à passagers, afin de découvrir les merveilles de la côte Ouest de la Corse, des falaises de Bonifacio aux roches volcaniques de la réserve naturelle de Scandola, jusqu’aux îles Sanguinaires.

Quelques autres idées d’excursions :

– Bonifacio
– Scandola, Girolata, Golfe de Porto, Calanches de Piana
– Calanches de piana et Capo Rosso
– Iles sanguinaires, golfe d’Ajaccio

– Magie des sens, coucher de soleil aux Iles Sanguinaires

Plus d’infos sur www.naveva.com

email
The following two tabs change content below.
cecca

cecca

Editorialiste du blog Viva Corsica, webmaster chez Corsica Ferries. J'ai l'immense chance d'avoir grandi en Corse, d'y vivre et d'y travailler ... et d'en profiter tous les jours ! Je vous invite à découvrir ma Corse à moi au gré de mes balades.

Commentaires

commentaires